Les athlékids : pour fédérer les jeunes avant le meeting d'athlétisme d'Hérouville

Ce sont 4 mercredis du mois de mai qui seront consacrés à la jeunesse des quartiers d'Hérouville, de l'agglomération et du département. L'idée : leur faire découvrir l'athlétisme, détecter les futurs champions, et faire parler du meeting d'athlétisme d'Hérouville. Zoom sur une initiative qui prend une ampleur plus importante cette année.

Avant le meeting d’athlétisme d’Hérouville, les athlékids sensibilisent les jeunes

Les athlékids : sorte de mini-meeting d'athlétisme d'Hérouville ?

Tous les ans, les athlékids se déroulent le mois qui précède le grand meeting d'athlétisme d'Hérouville, programmé cette année le 13 juin. Tous les mercredis, les jeunes des quartiers sont invités à pratiquer différents sports, au pied des immeubles, dans les espaces urbains.

Les athlékids, tous les ans, fédèrent plus de 300 enfants de 6 à 13 ans, autour de nombreuses disciplines sportives. Before ou mini meeting d'athlétisme d'Hérouville, les athlékids n'en sont pas moins de vraies épreuves sportives, avec tout ce que cela implique.

Cette année, la formule évolue, comment cela se traduit-il ?

Habituellement les athlékids se déroulent pendant 4 mercredis. Cette année, ils sont programmés sur les mercredis 15, 22 et 29 mai, 'toujours à partir des animations Pass'Sport de Rue programmées régulièrement par notre partenaire Cap'Sport, pour les jeunes de 6 à 13 ans. Mais on a un peu changé notre manière de faire, on a voulu aller plus loin cette année, en associant d'autres structures qui prennent en charge des jeunes' précise le président de l'AOMH.

Ainsi, sur les mercredis 22 et 29 mai, l'UNCMT, qui gère les centres d'animation sur la commune, viendra avec 150 enfants de 8 à 13 ans, au stade Prestavoine. 'Ils seront encadrés sportivement par les éducateurs sportifs de l'entente athlétique Hérouville Mondeville Troarn, l'EAMH'.

Concrètement, comment ces journées vont se dérouler ?

Sur le plan purement sportif, il s'agit pour les organisateurs et partenaires de détecter un ou des champions, qui participeront à la grande finale du 5 juin au stade Prestavoine, de 10 h à 16 h. Avec des cellules de chrono prêtées par la ligue de Normandie d'athlétisme, Cap'sport et UNCMT proposeront aux jeunes de se prêter au jeu, ' pour effectuer de vrais classements' ajoute Christophe Lemarié.

En complément, des épreuves de saut, lancer de poids sont prévues, pour sensibiliser aux autres disciplines de l'athlétisme. Les organisateurs ont en tête de créer une vraie fête avant le meeting d’athlétisme d’Hérouville, sur plusieurs mercredis de suite : 'rassembler tout le monde, les jeunes qui auront fait les animations de quartier, ceux qui auront fait les animations avec leur centre de loisirs'.

La journée du 5 juin a prévu un podium pour les meilleurs ?

C'est une journée de grande finale, ouverte à tout le monde, 'avec une nouvelle sélection pour ceux qui ne sont jamais venus les mercredis' précise Lisa Pereira, service civique du meeting d'athlétisme d'Hérouville. Au programme du jour, découverte de lancers et sauts, animations handisports et mises en situation, 'on travaille pour mobiliser les publics handi pour qu'ils viennent participer aux épreuves handivalides du 5 juin'. Mais aussi des quizz sportifs, 'et une sensibilisation sur le thème du sport et du handisport, avec des intervenants extérieurs'.

Les meilleurs de la sélection des mercredis et de la journée du 5 juin s'affronteront sur une épreuve finale de sprint. Un premier, deuxième et un troisième seront récompensé, 'ainsi que tous les autres participants!'. Un partenariat avec le conseil départemental permet aux organisateurs de proposer à l’ensemble des centres de loisirs du département de venir découvrir l'athlétisme au cours de cette journée festive et sportive. 

Quelles sont les autres finalités des athlékids ?

Christophe Lemarié, président de l'athlé organisation Mondeville Hérouville (AOMH) explique la démarche : 'il s'agit de sensibiliser le plus grand nombre à l’athlétisme, faire en sorte que les habitants aient un regard bienveillant sur le meeting d'athlétisme d'Hérouville, et débusquer les futurs champions auprès des talents des quartiers !

Nous nous sommes rendu-compte que les talents sont dans les quartiers, qu'ils font du sport au pied des immeubles sans pour autant aller vers les clubs. Ce n'est pas le réflexe premier des familles. Il faut aller les chercher, qu'ils viennent, s'investissent, prennent des responsabilités, pour en faire les citoyens de demain'.

Le meeting d'athlétisme d'Hérouville met le handisport à l'honneur ?

C'est un choix fort, la marque de fabrique du meeting d'athlétisme d'Hérouville. 'Nous profitons de l'animation du 5 juin, grande journée sportive pour les jeunes, pour faire un lien avec le handisport, qui nous touche particulièrement' souligne Christophe Lemarié. Le handisport sera incarné et vivant, et fera la preuve de toutes ses qualités sportives aux enfants participants, par la force de la mixité : 'ils assisteront à une course avec guide, c'est une belle illustration de notre démarche de sensibilisation au handicap, en lien avec la venue de l'athlète Timothée Adolphe et sa participation au meeting'.

Lisa Pereira ajoute : 'des mises en situation de course avec guide et yeux bandés par exemple seront proposées par Cap'Sport et l'UNCMT durant les mercredis athlékids'. Enfin, toutes les structures d'accueil d'enfant en situation de handicap seront invitées à participer aux épreuves handivalides du 5 juin. Le meeting d’athlétisme d’Hérouville va commencer à s’échauffer avec les athlékids, jusqu’au 13 juin !  

En savoir plus : athlékids pour préparer les jeunes au meeting d'athlétisme d'Hérouville